ACCUEIL > Écouter > Musique > Le son de 1995

Le son de 1995

Le dimanche 29 septembre 2013 à 12:17

Vous aimez cet article ? Partagez...

1995, Cobain n’est plus mais rock n’roll never dies ! Les Presidents of the United States font les guignols mêlant paroles délirantes et guitares enragées. Les Smashing Pumpkins sortent Mellon Collie and the Infinite Sadness, double-album culte moitié dynamite rock alternatif post-grunge moitié ballades mélancoliques, le tout saupoudré de savants bidouillages électroniques. Billy Corgan n’est pas le seul représentant de ce rock ténébreux aux accents gothiques, il faut aussi compter sur PJ Harvey et Nick Cave qui ajoutent leurs poisons respectifs au philtre romantique.

Le hip-hop n’est pas en reste avec différentes écoles en présence. D’un côté, le rap festif d’Alliance Ethnik, simple & funky, léger et innocent ou l’autodérision de Skee-Lo. De l’autre, les paroles profondes d’Akhenaton qui s’offre une parenthèse personnelle profitant du succès d’IAM pour explorer ses thématiques préférées (ses origines napolitaines, la mythologie grecque et égyptienne, l’islam…).

 

Voir aussi :