Et le papier est né

Le dimanche 12 février 2012 à 11:58

Vous aimez cet article ? Partagez...

Le papier a été découvert un jour par un homme (et ce n’était pas Gutenberg). Petite enquête à travers le monde et l’Histoire.

Avant la création du papier, les Egyptiens écrivaient sur des feuilles de Papyrus assemblées, pressées et séchées. En Grec, feuille se dit Khartès et a donné chartecarte et carton. Par la suite, ils écrivirent sur des parchemins (du vélin pour les plus riches), des peaux de mouton ou de veau. Mais cette technique était très coûteuse, on dit qu’il fallait parfois quelques centaines de moutons pour faire un livre. L’invention du papier-chiffon permit aux idées de se propager tout autour du monde. Connaissez-vous l’histoire de la création du papier ?

Papier à base de feuilles de papyrus
Papier à base de feuilles de papyrus

Le mot papier est étymologiquement dérivé de papyros, grec ancien de la plante Cyperus papyrus utilisée par les Egyptiens. Mais c’est en Chine que naît le papier-chiffon qui sera utilisé pour l’imprimerie.

Pendant les dynasties Shang (1600-1046 avant JC) et Zhou (1046-256 avant JC) de la Chine ancienne, les documents étaient ordinairement écrit sur des os ou des bambous (sur des tablettes ou sur des bandes de bambou cousues et roulées ensemble en rouleaux), les rendant très lourds et difficiles à transporter. La soie, plus légère, était parfois utilisée, mais était trop coûteuse.

La naissance

Rouleau de bambous
Rouleau de bambous

Le papier-chiffon est né en Chine vers la fin du IIIème siècle avant l’ère chrétienne, sous le règne de l’empereur Chiuangdi (dynastie des Qin). Sa confection n’est alors que rudimentaire car elle utilise une pâte à base de bambou.

La première utilisation de papier sans écriture a été découverte en Chine (à Xi’an). Elle date du règne de l’empereur Wudi de la dynastie Han (IIèmesiècle avant JC). Le papier servait à emballer et protéger des pièces fragiles ou dangereuses (miroirs de bronze, fioles de poison…). Il est constitué à partir de fibres de chanvre.

Le plus ancien papier (dynastie Han occidentaux)
Le plus ancien papier (dynastie Han occidentaux)

Les premières traces de papier d’écriture datent de l’an 8 avant JC. En effet, on a découvert en 2006 au nord-est de la Chine dans la province du Gansu, des spécimens portant des caractères chinois qui auraient appartenu à l’armée chinoise.

La mise au point

Cai Lun (50 – 121 après JC)
Cai Lun (50 – 121 après JC)

C’est en l’an 105 après JC, que l’usage du papier se répand dans l’Empire sur le plan officiel, sous le règne de l’Empereur Hedi, de la dynastie des Han de l’Est. Tsaï-Lun (ou Cai-Lun), ministre de l’agriculture, améliore la fabrication de la pâte à papier et fixe la recette officielle en utilisant comme matériaux des fibres issues de bambou, des écorces de mûrier et surtout du lin et du chanvre.

On raconte qu’il eut l’idée de base du papier en observant les guèpes. En effet, pour construire leur nid les guêpes arrachent des fibres de bambous qu’elles ramollissent avec leur salive pour faire une bouillie. En séchant, celle-ci forme des cloisons très rigides. Tsaï-Lun imita donc les guêpes : en broyant des morceaux de bambous dans l’eau, il obtint une pâte liquide qu’il filtra à travers un tamis. Puis il la laissa sécher au soleil. Ce papier a pris dès lors le nom de papier Marquis Tsaï.

La recette demeura un secret jalousement gardé par la Chine et le Japon jusqu’à la Bataille de Samarkand en 751 où elle passa chez les Arabes. Ce n’est que beaucoup plus tard que le papier arriva en Europe mais c’est une autre histoire…

Voir aussi :